Lexique spirituel : De quoi parle t on ?

Lexique spirituel

Salut les Miam bouddhiste,

Vous le savez ce site va parler d’alimentation et de spiritualité, si vous n’avez pas lu mon article concernant la spiritualité et pourquoi  est elle bien plus concrète que ce qu’on ne pourrais le penser, je vous invite à aller le lire ici !

Pour ceux qui s’intéresse déjà depuis un moment à la spiritualité vous devriez connaître au moins les 3/4 de tous ces mots si ce n’est pas tous à force de lire et d’apprendre ils ne devraient plus avoir de secrets pour vous, et cette article ne vous apportera pas grand chose, en revanche pour ceux qui commencent à s’y intéresser et qui débute un peu dans ce monde, ce lexique spirituel vous serez fort utile et vous apportera les bonnes informations afin de ne rien confondre et comprendre les abréviations que vous pourriez lire ailleurs !

Personnellement quand j’ai commencé à m’intéresser à la spiritualité, je vous avoues que jetait un peu perdu, entre les EMI, NDE, OBE, la voyance, la médiumnité, la télékinésie, les synchronicités … Il y a des choses dont je n’avais jamais entendu parler, d’autres dont je croyais connaître la définition mais en fait non ! Et d’autres thermes que je confondais et ou la différence pour moi était mince ! Alors si vous êtes comme moi à mes début ce lexique devrait vous aider.

Tous les mots n’y sont pas car si je devais répertorier tous les mots et concepts spirituels avec leur définition cette articles aurais fait plusieurs dizaines de pages et ce n’est pas le but j’ai essayé de mettre le maximum de mots qui pourrait poser problèmes lorsque que l’on commence à s’intéresser à la spiritualité, ce lexique vous aidera bien si vous débutez dans ce monde, personnellement j’en apprend encore tellement le sujet est vaste !  Afin de chercher les mots plus facilement je les est classé par ordre alphabétique !

Pour information toute ces définitions ont été tiré de l’encyclopédie Wikipédia, certaines définitions ont été raccourcis sans en déformer pour autant le sens et afin de rendre l’article plus lisible , cette article est là avant tout afin de les classifier et de les retrouver plus facilement, bonne lecture !

AVATAR : Dans la mythologie hindoue, un avatar désigne notamment chacune des dix incarnations de Vishnou, y compris poisson, tortue, sanglier, Krishna, Bouddha et Kalkî.
D’autres dieux que Vishnou ont aussi des avatars : Arjuna le héros de la Bhagavad-Gita est un avatar d’Indra ; Shankaracharya est considéré comme un avatar de Shiva.
Selon Shri Aurobindo, le rôle d’un avatar est de « favoriser l’évolution terrestre, en particulier en ouvrant la voie à une conscience supérieure pour l’humanité. » Celui-ci considère également Jésus-Christ comme un avatar.

BOUDDHA : Le titre de bouddha désigne une personne ayant, notamment par sa sagesse, réalisé l’éveil, c’est-à-dire atteint le nirvāna, ou transcendé la dualité samsara. Il peut être désigné par d’autres qualificatifs : « Bienheureux », « Celui qui a vaincu » , « Ainsi-Venu ». L’appellation de bouddha peut donc référer à plusieurs personnes. Le bouddha le plus connu demeure le fondateur du bouddhisme, Siddhārtha Gautama, archétype du « bouddha pur et parfait ».

CHAKRA : dérivé du sanskrit : चक्र  qui signifie roue ou disque, est le nom sanskrit traditionnellement donné à des objets ayant la forme d’un disque, parmi lesquels le soleil. Le terme est aujourd’hui plus connu pour désigner des « centres spirituels » ou « points de jonction de canaux d’énergie » issus d’une conception du Kundalinî yoga et qui pourraient être localisés dans le corps humain. Selon cette conception, il y aurait sept chakras principaux et des milliers de chakras secondaires. On trouve ce concept dans la Yoga Chudamani Upanishad (composée entre le VIIe siècle et Xe siècle) et la Yoga Shikha Upanishad.

CHAMAN : Le chamane, est un terme d’origine evenk, il est aujourd’hui utilisé par la civilisation occidentale pour désigner “les personnes occupant les fonctions rituelles dans certaines cultures”.
Selon les cultures, les personnes que nous désignons comme chamanes, peuvent être investies de rôles divers : communication avec les esprits, sous la forme potentielle d’une transe ou encore impliquant la connaissance et la consommation des plantes. Le terme peut être employé selon les peuples en synonyme de « sage, thérapeute, conseiller, guérisseur et voyant ».

DIEU : Dieu (Écouter) désigne un être ou force suprême structurant l’univers ; il s’agit selon les croyances soit d’une personne, soit d’un concept philosophique ou religieux. Principe fondateur dans les religions monothéistes, Dieu est l’être suprême, unique, transcendant, universel, créateur de toutes choses, doté d’une perfection absolue, constituant le principe de salut pour l’humanité et qui se révèle dans le déroulement de l’histoire. Comme entité philosophique, Dieu est le principe d’explication et d’unité de l’univers.
L’existence réelle d’un être suprême et les implications politiques, philosophiques, scientifiques, sociales et psychologiques qui en découlent font l’objet de nombreux débats à travers l’Histoire, les croyants monothéistes appelant à la foi, tandis qu’elle est contestée sur les terrains philosophique et religieux par les libres-penseurs, agnostiques, athées ou croyants sans Dieu.
La notion de Dieu revêt un considérable impact culturel, notamment dans la musique, la littérature, le cinéma, la peinture, et plus généralement dans les arts. La représentation de Dieu et la façon de nommer Dieu varient en fonction des époques et systèmes de croyances.

ESOTERISME : est l’ensemble des enseignements secrets réservés à des initiés.
Ce terme, dont le sens diffère de façon notable selon les époques et les auteurs, est parfois utilisé dans la culture populaire pour parler de courants de pensée marginaux à composante secrète ou étrange (sociétés secrètes, occultisme, paranormal, etc.).

ESPRIT : est la totalité des phénomènes et de facultés mentales : perception, affectivité, intuition, pensée, concept, jugement, morale…
Dans de nombreuses traditions religieuses, il s’agit d’un principe de la vie incorporelle de l’être humain. En philosophie, la notion d’esprit est au cœur des traditions dites spiritualistes. On oppose en ce sens corps et esprit (nommé plus volontiers conscience par la philosophie et âme par certaines religions). En psychologie contemporaine, le terme devient synonyme de l’ensemble des activités mentales humaines, conscientes et non-conscientes.

EMI / NDE : “Expérience de Mort Imminente” ou en anglais “Near Death Experience”  est une expression désignant un ensemble de « visions » et de « sensations » consécutives à une mort clinique ou à un coma avancé. Ces expériences correspondent à une caractérisation récurrente et spécifique contenant notamment : la décorporation, la vision complète de sa propre existence, la vision d’un tunnel, la rencontre avec des entités spirituelles, la vision d’une lumière, un sentiment d’amour infini, de paix et de tranquillité, l’impression d’une expérience ineffable et d’union avec des principes divins ou supranormaux.
Cependant, rares sont les EMI qui associent tous ces éléments et on observe une certaine variation inter-individuelle. De plus, une part importante d’EMI comporte des sensations négatives et des fonctions cognitives diminuées. Enfin, des états d’EMI peuvent survenir en dehors de toute réelle imminence de la mort.
L’EMI est un problème-carrefour où se croisent les interprétations transcendantales ou spiritualistes, avec les interprétations physiologiques ou psychologiques.
D’autres expressions sont parfois utilisées, comme « expérience aux frontières de la mort », « expérience de mort approchée » (EMA), « expérience de mort-retour ».

EXORCISTE : Un exorciste est une personne chargée de chasser des démons. Il existe ainsi de nombreux exorcistes indépendants, soigneurs, médiums, kabbalistes ou encore shamans qui proposent leurs service.
Dans la religion catholique, il s’agit d’un prêtre à qui un évêque a confié cette charge spécifique. Dans chaque diocèse un prêtre a normalement reçu cette mission.
Jusqu’en 1972, l’office d’exorciste constituait le troisième degré des ordres mineurs.

GOUROU : du sanskrit गुरु (guru : « enseignant », « précepteur », « maître”) désigne dans l’hindouisme, le jaïnisme et le sikhisme un guide spirituel, une figure d’autorité respectable. Dans l’Inde contemporaine, le mot gourou est également utilisé pour désigner le professeur, celui qui enseignie et dont le crédit repose sur la tradition spirituelle à laquelle il appartient et dont il a suivi les enseignements et pratiques, ou sur son éveil spirituel.

HYPNOSE : L’hypnose est un état psychologique particulier encore mal défini qui revêt certains attributs physiologiques et marqué par le fonctionnement de l’individu à un niveau d’attention autre que l’état de conscience ordinaire. Il peut, sous certaines conditions, donner l’apparence du sommeil ou du somnambulisme sans en partager toutes les caractéristiques.
Cet état est généralement provoqué chez une personne par l’action volontaire d’une autre personne. Ce processus est parfois nommé induction hypnotique.
Il se caractérise selon les individus par une réduction du champ de conscience (hyperfocalisation), une introspection, le développement d’hallucinations, de rêves, un sentiment d’absence, de dissociation, une perte des repères spatio-temporels et d’autres phénomènes variables. L’expérience hypnotique d’une personne dépend de sa personnalité, du contexte, de la méthode employée, des suggestions qui lui sont faites, de la profondeur de l’induction hypnotique, et d’autres paramètres.
Une personne peut également développer une hypnose spontanée ou provoquer soi-même sa propre hypnose. On parle alors d’autohypnose.

KARMA : ou karman est en sanskrit l’action sous toutes ses formes, puis dans un sens plus religieux l’action rituelle. C’est aussi une notion désignant communément le cycle des causes et des conséquences liées à l’existence des êtres sensibles. Il est alors la somme de ce qu’un individu a fait, est en train de faire ou fera.
Dans les religions orientales ayant adopté le concept de renaissance (parfois nommée réincarnation ou transmigration), tout acte (karma) induit des effets qui sont censés se répercuter sur les différentes vies d’un individu, formant ainsi sa destinée.

MAGNETISME : Un magnétiseur est une personne qui pratique une médecine non-conventionnelle et qui affirme utiliser le magnétisme humain afin de soulager les douleurs ou de guérir.

MEDITATION : Le terme méditation désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un certain objet de pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le but d’en approfondir le sens) ou sur soi (dans le but de pratique méditative afin de réaliser son identité spirituelle). La méditation implique généralement que le pratiquant amène son attention de façon centripète sur un seul point de référence.
La méditation est au cœur de nombreuses pratiques spirituelles ou religieuses comme celles du bouddhisme, de l’hindouisme, du jaïnisme, du sikhisme, du taoïsme, du yoga, de l’islam, du christianisme ainsi que d’autres formes plus récentes de spiritualité.
C’est une pratique visant à produire la paix intérieure, la vacuité de l’esprit, des états de conscience modifiés ou l’apaisement progressif du mental voire une simple relaxation, résultats pouvant être obtenus en se « familiarisant » avec un objet d’observation : qu’il soit extérieur (comme un objet réel ou un symbole) ou intérieur (comme l’esprit ou un concept, voire l’absence de concept, ou bien les sensations).

MEDIUMNITE : selon le spiritisme, est définie comme une faculté permettant la communication entre les hommes et les esprits. Les médiums sont des sujets réputés doués pour communiquer avec les morts dans le but d’obtenir des informations sur le passé, le présent, l’avenir, les conditions de vie dans l’Au-delà. Elles sont obtenues par Clairvoyance (apparitions), Clairaudience, clairsentience.
Nous serions tous plus ou moins médiums mais cela à différents degrés. En effet, bien que la médiumnité s’appliquerait à tous, elle pourrait être développée notamment au traces d’exercices comme pourrait être l’écriture automatique chez certaines personnes mais aussi, elle pourrait rester à l’état latent pour d’autres. Certains individus, appelés médiums, possèderaient en outre l’aptitude à ressentir l’influence des Esprits et à transmettre leurs pensées. Autrement dit, ils ne seraient que les « messagers » se tenant à la frontière séparant le monde matériel du monde spirituel.

OBE : “Out of Body Experience” ou expérience de sortie hors du corps, autre nom du voyage astral.

OUIJA : Un Ouija est une planche sur laquelle apparaissent les lettres de l’alphabet latin, les dix chiffres arabes, ainsi que les termes « oui », « non » et « au revoir », censée permettre la communication avec les esprits au moyen d’un accessoire placé sur la planche, généralement un verre retourné ou une « goutte », un objet disposant d’un côté pointu.

PRANA : est un terme sanskrit. La signification de ce nom composé est complexe car elle intègre simultanément les notions de souffle et de principe vital du souffle et de sa manifestation organique dans la respiration. Qui pense « souffle vital respirant » énonce le mot prāṇa, forme qui désigne un ensemble de cinq souffles vitaux.

RADIESTHESIE : La radiesthésie est un procédé divinatoire de détection reposant sur la croyance selon laquelle les êtres vivants seraient sensibles à certaines radiations qu’émettraient différents corps, permettant ainsi de localiser des sources, retrouver un objet perdu, un trésor ou une personne disparue, établir un diagnostic médical, déterminer la profondeur d’un puits, etc.

REINCARNATION : La réincarnation (retour dans la chair) désigne un processus de survivance après la mort par lequel un certain principe immatériel et individuel (« âme », « substance vitale », « conscience individuelle », « énergie », voire « esprit ») accomplirait des passages de vies successives dans différents corps (humains, animaux ou végétaux, selon les théories). À la mort du corps physique, l’« âme » quitte ce dernier pour habiter, après une nouvelle naissance, un autre corps.

SYNCHRONICITE : Dans la psychologie analytique développée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung, la synchronicité est l’occurrence simultanée d’au moins deux événements qui ne présentent pas de lien de causalité, mais dont l’association prend un sens pour la personne qui les perçoit. Cette notion s’articule avec d’autres notions de la psychologie jungienne, comme ceux d’archétype et d’inconscient collectif.

TELEKINESIE : La psychokinèse ou psychokinésie (PK), ou télékinésie par la pensée, est une faculté métapsychique hypothétique de l’esprit qui permettrait d’agir directement sur la matière.

VOYAGE ASTRAL : est une expression de l’ésotérisme qui désigne l’impression que l’esprit se dissocie du corps physique pour vivre une existence autonome et explorer librement l’espace environnant. Il existe plusieurs synonymes de cette expression incluant « décorporation », « dédoublement astral », « excursion psychique », « expérience hors du corps » (EHC),« projection astrale », « projection du corps astral », « sortie hors du corps » (SHC), « transe ecsomatique », « voyage hors du corps », « sortie astrale » et « voyage astral ». L’expression d’expérience de hors-corps est plus récente et relève davantage de la médecine et la psychologie.
L’expression est liée à la croyance des occultistes en un corps astral et en un plan astral. L’expérience se produirait en diverses occasions : à l’approche de la mort, au cours d’une opération sous anesthésie, sous le coup d’une douleur intense, au cours d’une méditation, lorsque le corps est dans un état de relaxation avancé, lors du sommeil profond, sous l’emprise de drogues hallucinogènes, en période de stress, lors de paralysie du sommeil ou même sans aucune raison directe et à tout moment.

VOYANCE : est une capacité divinatoire à percevoir une information dans l’espace et dans le temps en dehors de l’usage des cinq sens, par perception extrasensorielle.
La personne qui aurait cette capacité est généralement appelé voyant(e) et propose des consultations payantes à des clients en attente de révélations afin de connaître ou de préparer leur avenir.

3eme OEIL : Le troisième œil (également dit « œil intérieur » ou « œil de l’âme ») est une métaphore mystique et ésotérique d’origine orientale qui désigne, au-delà des yeux physiques, un troisième regard, celui de la connaissance de soi. Dans certaines traditions, le troisième œil est symboliquement placé sur le front, entre les sourcils.

Voila, je pense que pour un début c’est plutôt pas mal, si vous pensez que d’autres définitions doivent y figurer, n’hésitez pas à me le notifier, mais n’oubliez pas que cette liste est là avant tout pour les personnes débutant et entamant une compréhension du monde spirituel !

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.